aborder maison de retraite

Si la question d’un déménagement en résidence pour aînés n’a jamais été abordée auparavant avec vos proches, vous devrez faire preuve de délicatesse dans votre démarche. Quitter la maison familiale des dernières années peut s’avérer chargé en émotions pour beaucoup de personnes âgées. Si vous croyez toutefois que le moment d’aborder le sujet des résidences pour aînés avec un être cher est arrivé, découvrez les conseils d’Oscar pour faciliter la discussion. 

Reconnaître les signes 

Avant de vous lancer, sachez que plusieurs signes avant-coureurs peuvent s’avérer de bons indices pour savoir si la maison de retraite est la meilleure solution. Au-delà de vos observations personnelles, posez-vous les questions suivantes :

  • Avez-vous remarqué une perte d’autonomie dans les activités quotidiennes de votre parent? 
  • Votre proche a-t-il désormais besoin d’aide pour effectuer des tâches essentielles comme cuisiner, faire le ménage ou prendre soin de son logis? 
  • Avez-vous l’impression que votre parent n’est plus en sécurité à la maison? 
  • Est-ce que sa santé se détériore plus rapidement que vous ne l’auriez cru?

Si vous avez répondu oui à une ou plusieurs de ces questions, il est fort probable que la maison de retraite soit une solution optimale pour votre parent et son bien-être. Évidemment, vous devez non seulement aborder le sujet, mais également faire preuve de respect et d’ouverture dans cette démarche importante. 

Laissez du temps à votre parent pour réfléchir

Il est tout à fait possible que votre parent soit d’abord réticent à l’idée de quitter son domicile adoré. Cette décision demande un moment de réflexion, surtout si votre parent n’avait pas envisagé cette option auparavant. Mettez-vous à sa place : ce changement représente une grande transition de vie! 

Son quotidien sera chamboulé pendant un certain temps, et l’idée de quitter les habitudes acquises au fil des ans peut devenir particulièrement stressante. Laissez votre proche réfléchir à l’option proposée. Même si vous savez peut-être qu’il s’agit de la meilleure décision à prendre, imposer cette idée n’est pas la meilleure solution. Chaque personne doit cheminer à son rythme, dans la bienveillance. 

Parler au « je »

Pensez à la façon dont vous aimeriez qu’on vous parle si les rôles étaient inversés! Peu de gens ont envie de se faire rappeler les petites difficultés du quotidien ou d’encaisser des remarques sur leur façon de vivre. Si vous parlez plutôt au « je » afin d’exprimer vos inquiétudes, votre parent sera assurément davantage à l’écoute. Les barrières tomberont plus facilement, et la discussion sera ouverte d’un côté comme de l’autre. 

Faire preuve de respect et d’empathie

Ne prenez pas personnellement le refus, si tel est le cas. Votre parent n’est peut-être pas encore prêt à la transition vers une maison de retraite. Soyez patient! L’objectif est d’abord et avant tout d’ouvrir la discussion de façon délicate et respectueuse. 

Proposer sa présence pour la durée de cette transition

Si votre parent doit être inclus dans toutes les étapes de la transition, vous pouvez certainement faciliter le processus en proposant votre présence et votre implication selon les besoins de celui-ci. Vous avez des connaissances informatiques? Vous pourriez proposer d’entamer les recherches appropriées sur le web pour trouver une résidence et les services nécessaires. Vous avez du temps pour faciliter le tri des objets, ou encore prendre les rendez-vous? Proposez votre aide! Votre parent sera certainement soulagé de savoir que quelqu’un sera là pour l’appuyer et alléger certaines tâches. Après tout, un déménagement représente une charge de travail importante!

Évidemment, les personnes âgées ont souvent le désir de rester le plus longtemps possible dans la maison qu’ils ont toujours connue. Toutefois, leur niveau d’autonomie ne permet pas toujours cette option. Aborder avec respect et amour le sujet du déménagement possible en maison de retraite s’avère donc primordial. 

Si vous souhaitez commencer votre recherche de résidence pour personnes âgées, Oscar est là.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *