Mémoire

Saviez-vous que votre mémoire évolue avec l’âge ? Que certaines fonctions mémorielles diminuent et d’autres augmentent ? Il est important de prendre conscience de ces changements pour entretenir sa mémoire au quotidien. Selon l’Association Alzheimer, « la perte de mémoire n’est pas une partie normale du vieillissement. Cependant, à mesure que vous vieillissez, des changements se produisent dans toutes les parties de votre corps, y compris votre cerveau. Certains changements peuvent entraîner des problèmes de mémoire, de concentration et d’apprentissage ». Mais d’abord, tâchons de mieux comprendre les causes.

Quelles sont les causes des problèmes de mémoire ?

Il existe de nombreuses causes différentes de problèmes de mémoire. Certaines causes sont dues à des conditions médicales, comme la maladie d’Alzheimer, un accident vasculaire cérébral ou la maladie de Parkinson. D’autres causes comprennent la dépression, l’abus d’alcool, une carence en vitamine B12 et des problèmes de thyroïde. Les médicaments peuvent également causer des troubles de la mémoire. Si vous pensez que vos médicaments peuvent causer des problèmes de mémoire, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Les modifications du cerveau liées à l’âge peuvent aussi provoquer certains types de problèmes de mémoire. En vieillissant, les cellules nerveuses du cerveau meurent progressivement. Ce processus commence dans la trentaine et la quarantaine. La perte de ces cellules peut entraîner une diminution de la capacité à se souvenir de nouvelles informations. En outre, les connexions entre les cellules nerveuses (synapses) peuvent s’affaiblir ou se rompre avec l’âge. Cela peut rendre plus difficile la transmission des messages d’une cellule nerveuse à une autre. Ces changements sont normaux et ne signifient pas nécessairement que vous allez développer la maladie d’Alzheimer.

Quels sont les différents types de mémoire ?

Il existe trois types de mémoire : la mémoire sensorielle, la mémoire à court terme et la mémoire à long terme.

La mémoire sensorielle est celle qui vous permet de conserver brièvement une information dans votre esprit après l’avoir vue ou entendue. Par exemple, si on vous présente quelqu’un, vous pouvez vous souvenir de son nom pendant quelques secondes avant qu’il ne disparaisse de votre mémoire.

La mémoire à court terme est le type de mémoire qui vous permet de conserver des informations dans votre esprit pendant une courte période de temps. Par exemple, si on vous donne un numéro de téléphone, vous pouvez vous en souvenir suffisamment longtemps pour le composer. Mais une fois l’appel terminé, vous risquez d’oublier le numéro à moins de le noter.

La mémoire à long terme est le type de mémoire qui vous permet de stocker des informations dans votre esprit pendant une longue période de temps. Cela peut être des jours, des semaines, des mois, voire des années. Par exemple, vous pouvez vous souvenir du nom de votre professeur de première année ou de l’adresse de la maison de votre enfance.

Il existe deux types de mémoire à long terme : explicite et implicite. La mémoire à long terme explicite est également connue sous le nom de mémoire déclarative. Il s’agit du type de mémoire qui vous permet de vous rappeler consciemment des informations spécifiques, comme des faits et des événements. La mémoire à long terme implicite est également connue sous le nom de mémoire procédurale. Il s’agit du type de mémoire qui vous permet d’effectuer certaines tâches sans effort conscient, comme faire du vélo ou attacher vos lacets.

Changements de la mémoire liés à l’âge

En vieillissant, nous pouvons avoir plus de difficultés à créer de nouveaux souvenirs ou à nous rappeler d’anciens souvenirs. Nous pouvons également avoir du mal à faire plusieurs choses à la fois et avoir besoin de plus de temps pour nous souvenir d’une information. Ces changements sont normaux et ne signifient pas nécessairement que vous allez développer la maladie d’Alzheimer. Toutefois, si vous constatez régulièrement l’un de ces changements, il est important de consulter votre médecin.

Comment puis-je garder ma mémoire vive en vieillissant ?

Il y a de nombreuses choses que vous pouvez faire pour garder votre mémoire vive en vieillissant. Voici 10 conseils qui vous seront sans doute utiles:

1. Dormez suffisamment

Le sommeil aide votre corps et votre cerveau à se reposer et à se régénérer. La plupart des adultes ont besoin de 7 à 8 heures de sommeil par nuit.

2. Adoptez une alimentation saine

Manger beaucoup de fruits, de légumes et de céréales complètes peut vous aider à garder votre esprit vif. Une alimentation saine contribue également à réduire le risque de développer des troubles médicaux susceptibles de provoquer des problèmes de mémoire, tels que les accidents vasculaires cérébraux, le diabète et les maladies cardiaques.

3. Faites régulièrement de l’exercice

L’exercice augmente le flux sanguin vers le cerveau et il a été démontré qu’il améliore les fonctions cognitives.

4. Stimulez votre esprit avec des puzzles et des jeux

Les jeux qui vous obligent à faire preuve d’esprit critique et à résoudre des problèmes peuvent vous aider à garder votre esprit vif. Les mots croisés, le sudoku et d’autres jeux de logique en sont des exemples.

5. Socialisez autant que possible

Rester socialement actif peut contribuer à réduire le risque de développer une démence. Veillez donc à rester en contact avec votre famille et vos amis, ou encore avec vos voisins en résidence pour aînés.

6. Faites du bénévolat dans votre communauté

Le bénévolat permet non seulement d’aider les autres, mais aussi de garder un esprit actif et vif.

7. Suivez des cours ou participez à des activités d’apprentissage

Apprendre de nouvelles choses peut vous aider à garder votre esprit actif et à réduire votre risque de développer une démence. Envisagez de suivre un cours de cuisine, d’apprendre à jouer d’un instrument ou d’assister à une série de conférences.

8. Arrêtez de fumer

Le tabagisme est mauvais pour la santé à bien des égards, notamment parce qu’il augmente le risque de démence. Si vous fumez, arrêter est la meilleure chose que vous puissiez faire pour votre mémoire.

9. Buvez de l’alcool avec modération

Boire trop d’alcool peut endommager le cerveau et entraîner des soucis. Si vous buvez de l’alcool, faites-le avec modération. Pour les adultes en bonne santé, cela signifie jusqu’à un verre par jour pour les femmes et jusqu’à deux verres par jour pour les hommes.

10. Consultez régulièrement votre médecin

Consultez votre médecin pour des examens réguliers et faites-lui part de vos préoccupations concernant votre mémoire ou d’autres capacités cognitives. Veillez à suivre ses recommandations pour gérer les problèmes de santé dont vous pouvez souffrir, et même prévenir d’éventuels petits soucis de santé.

En conclusion, il existe de nombreuses choses que vous pouvez faire pour garder votre mémoire vive en vieillissant. Dormez suffisamment, mangez sainement, faites régulièrement de l’exercice, stimulez votre esprit avec des puzzles et des jeux, socialisez autant que possible, faites du bénévolat dans votre communauté, suivez des cours ou participez à des activités d’apprentissage, évitez le tabagisme, buvez de l’alcool avec modération et consultez régulièrement votre médecin. Toutes ces activités vous aideront à garder votre esprit actif et à réduire votre risque de développer une démence. Surtout, veillez à éviter le stress et prendre soin de vous au quotidien. Voilà le meilleur moyen de rester en santé le plus longtemps possible!

Pour plus d’articles sur la santé des aînés, consultez le blogue d’Oscar!

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *